Droit et autres broutilles

Comme le veut l’adage bien connu, le juge ne se soucie pas des broutilles. Elles se trouvent pourtant au cœur de bien des conflits et pratiques institutionnelles. Sans en faire un programme de recherche, ce blogue prévoit se préoccuper de sujets aléatoires et disparates, avec un penchant avoué pour tout ce qui touche aux industries culturelles et au droit du divertissement. De minimis, dans ce contexte, gardera son sens premier de broutille, par opposition à celui que lui prêtent d’ordinaire le droit criminel ou encore le droit européen.

Voici donc ma profession de foi: occasionnellement, disséminer mes résultats de recherche, faire preuve de sérendipité, commenter l’actualité juridique ainsi que le quotidien de l’enseignement du droit et ce faisant déboulonner -un peu- la fameuse tour d’ivoire.

Bonne lecture!

Ce contenu a été mis à jour le 29 octobre 2015 à 12 h 19 min.

Commentaires

Laisser un commentaire